J’ai découvert aujourd’hui qu’une polémique existait sur l’hypothèse — c’est même pas sûr — qu’Aya Nakamura reprenne Édith Piaf lors des Jeux Olympiques de Paris.

Cette fatigue d’un coup.

  1. Je vois qui c’est Édith Piaf. J’ai regardé sur Spotify et je connais 7 de ses chansons. De tête, j’en aurais cité 3. Je ne sais pas vraiment si j’aime ses chansons mais quand je les entends à des mariages, elles ne me dérangent pas. En tout cas, je ne vais jamais l’écouter de moi-même. C’est sans doute normal : quand je suis né, elle était morte depuis 18 ans déjà.

  2. Je connais Aya Nakamura de nom. J’ai regardé sur Spotify et je ne connaissais aucune de ces chansons. J’ai écouté Djadja parce que c’était la plus écoutée avec plus de 430 millions d’écoutes. J’ai pas aimé du tout mais c’est sans doute normal : quand Aya est née, j’écoutais déjà Oasis.

  3. Des cérémonies de JO, j’en ai regardé 2. Albertville en 1992 et Londres en 2012. À ce rythme, la prochaine aurait dû être pour 2032, mais je ferai peut-être un effort pour celle de Paris.

Bref, les vieux sont vieux, les jeunes sont jeunes. La musique a du stock et du flux. Faut connaître ce qui est significatif dans le stock, laisser le temps écrémer le flux.

Et si j’étais chef des JO et que je devais choisir un artiste du flux pour interpréter le stock, j’aurais été bien emmerdé tiens. Est-ce que Laetitia Shériff aurait été OK de chanter du Joe Dassin ? Va savoir1.

Ou alors je fais ça d’une manière rationnelle. Qui est l’artiste français du stock le plus illustre au niveau international ? Y’a un biopic qui a bien marché y’a pas longtemps, non ? Ah oui tiens, celui d’Édith Piaf ! Et qui du stock est le plus populaire au niveau international ? Ah bah Aya Nakamura tiens. Y’a peut-être un truc ! En plus, c’est des meufs, ça peut être un bon signal par les temps qui courent. Ah mais merde. Retour à la case départ. Chié.

Tout ça pour dire que je ne suis pas hostile aux JO de Paris2. Grâce à eux, pas plus tard qu’hier, j’ai pu lire cette chouette interview de Marjane Satrapi, et j’espère que l’équipe de handball fera un beau parcours qui permettra à Nikola Karabatic de partir en beauté.

Pour le reste, faut que je corrige mes écarts Spotify avec des artistes que j’aime bien et que j’ai choisis. Et je dors bien globalement.

Not giving a f*ck about this kind of sh*t.

Addendum

Sur cette vidéo de Clique TV, on peut entendre “pourquoi elle à vivre ça ?”. Pas mieux.

  1. Artistes choisis de façon rationnelle : ce dont les 2 derniers artistes français dont j’ai chanté les louanges de façon individuelle sur ce site qui soit dans ce que j’appelle ici respectivement le flux et le stock.

  2. Ce que j’avais écrit pour la Coupe du Monde au Qatar tient encore la route à mes yeux.