Nous allons parler des cryptomonnaies. Pour bien commencer et saisir le potentiel du truc, on va regarder cette vidéo très drôle de Larry David, le co-créateur de Seinfeld et créateur de Curb Your Enthusiasm, qui explique que c’est la prochaine grosse invention de l’humanité après la roue, la fourchette, les toilettes, le café, la démocratie, l’électricité, le lave-vaisselle, la conquête spatiale et le walkman. Rien que ça. Bien sûr, c’est une pub, mais vous voilà malgré tout convaincu que le sujet est important.

Qu’est-ce que qu’une cryptomonnaie ?

Ha ha, question d’une simplicité enfantine. Avalon Penrose y répond mieux que personne ! Voici une transcription de sa réponse en français :

J’ai écrit un tweet qui parlait de mon succès avec les cryptomonnaies et on m’a demandé d’expliquer ce que c’est parce c’est pas facile à comprendre quand tu débutes. Mais quand tu commences à y consacrer ta vie, tu finis au sommet. Donc, si tu n’es pas familier avec la notion de cryptomonnaie, en gros, ce que c’est, c’est si jamais t’es déjà allé dans une banque — t’as sûrement déjà entendu parler d’argent ? — donc si tu vas dans une banque, et tu dis : “Bonjour, j’aimerais avoir 2 dollars”, ils te donneront 2 dollars. Et y’a une version internet de ça… Mais donc à la banque, t’as pris tes 2 dollars et tu les as mis dans ton portefeuille. Tu peux avoir ce même portefeuille mais en virtuel. C’est comme de l’argent, mais pas vraiment parce que c’est pas pour de vrai. Mais c’est pour de vrai pour les gens qui veulent que ce soit pour de vrai. Et ça s’appelle les cryptomonnaies. Et donc y’a des billets de 1 dollar ou de 5 dollars, mais ils ont des Bitcoins et des Ethereums… Tu peux te servir de ces différents types d’argent, des jetons, pour acheter des trucs. Et tu peux acheter des trucs alternatifs… Comme des jetons non fongibles — c’est de l’art… Investis et tu seras heureux.

Une version plus courte ? Cette traduction d’un tweet fameux devrait faire le job :

Le bitcoin c’est comme si faire tourner sa voiture au point mort 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 produisait des solutions de Sudoku que tu pourrais échanger contre de l’héroïne.1

C’est clair non ?

Les cryptomonnaies, le web3 : c’est l’avenir ou l’arnaque du siècle ?

Facile, facile : impossible à décider.

Y’en a qui disent que c’est l’avenir, que grâce à la décentralisation de la blockchain et l’indépendance de ces monnaies vis-à-vis de la politique, le citoyen sera le souverain de son propre argent et que les cryptomonnaies seront synonymes de justice et stabilité dans un futur idyllique.

Y’en a d’autres qui disent que ça fait déjà belle lurette que ça tourne, que si les promesses des cryptomonnaies pouvaient être tenues, ça commencerait à se savoir mais que là, ça commence quand même à sentir la pyramide de Ponzi2, et que les gens qui continuent de clamer qu’on ne sait pas encore comment ces monnaies vont se développer espèrent en fait encore attirer les pigeons qui leur permettront de retirer le grisbi avant que le crash n’arrive.

Y’en a même qui disent que si, si, si c’est chouette mais qu’il faut garder en tête que ça va être un sacré merdier côté risques : que les bulles et les crashs seront durs à éviter, que toute erreur dans un virement d’argent sera irrattrapable, et que le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme seront durs à empêcher.

Et enfin y’en a qui changent d’avis : ils pensaient que c’était une arnaque complète, mais que les gouvernements occidentaux démocratiques peuvent tellement faire de la merde quand ils trempent leurs doigts de pied dans l’eau sale de l’autorité et de la surveillance d’État, que c’est peut-être pas plus mal d’avoir un système financier alternatif.

Est-ce que les cryptomonnaies détruisent l’environnement ?

Côté consommation d’électricité, assurément, mais ça pourrait changer, sauf que c’est pas sûr !

Parce que bien sûr, le minage demande de plus en plus de jus pour tourner.

Mais ça peut utiliser des énergies renouvelables décarbonées.

Sauf que pendant ce temps-là, cette énergie produite ne chauffe pas la maison des gens.

Et aussi que vu que c’est décentralisé, on ne sait pas toujours où le minage a lieu et donc on ne sait pas si la source d’énergie qui alimente le minage est décarbonée ou pas.

Oui mais vu qu’une électricité produite et non consommée est perdue, le minage peut capturer ce surplus d’énergie qui irait à la poubelle de toute façon, et servir de soupape dans la consommation électrique d’un réseau électrique.

Mais comme c’est décentralisé, comment trouver les mineurs disposés à éteindre leurs machines pendant les pics de consommation ?

Et le truc qui consomme beaucoup c’est les monnaies qui utilisent la notion de proof of work, et qu’à l’avenir leur migration vers la notion de proof of stake sera nettement moins énergivore.

Mais peut-être que c’est comme “si des renards promettaient des rénovations de poulaillers pour très bientôt”.

Sans oublier que l’empreinte carbone de la fabrication des machines dédiées au minage — qui ont une durée de vie très courte et qui sont tellement spécialisées qu’elles sont quasiment impossibles à redistribuer ou recycler quand elles sont remplacées — se superpose à celle de leur consommation.

Donc c’est sans doute une catastrophe mais qui pourrait s’arranger même si on ne sait pas bien dans quelles proportions.

FOMO et f*ck le climat, je veux devenir riche : est-il trop tard pour investir dans les cryptomonnaies ?

Va savoir. Peut-être bien que oui. Peut-être bien que non. Bien malin qui pourrait le dire.

Conclusion

Je crois qu’on a bien avancé pendant cette petite session. J’ai répondu clairement à toutes les questions que vous vous posiez sur les cryptomonnaies. Vous maîtrisez désormais quel est leur impact, actuel et à venir.

Je vous propose un petit quiz pour vérifier que vous avez bien retenu les points importants relevés par cet article.

Vérifier mes connaissances sur les cryptomonnaies


Ceci est un post bien différent du reste de ce site. Il reprend quelques contenus au sujet des cryptomonnaies qui m’ont informé, amusé, ou intrigué. Il est bien dur de se faire une opinion sur ce que vont devenir les cryptomonnaies dans les années à venir et s’il est opportun de s’y intéresser tant elles sont à la fois omniprésentes, moquées et mal connues.

Deux nouvelles recommandations : l’épisode que John Oliver a consacré au sujet, et cette vidéo de la matinale de France Inter, un peu chaotique certes, où Thomas Piketty et Dominique Seux tentent eux aussi d’expliquer ce que sont les cryptomonnaies.

  1. En V.O.: Imagine if keeping your car idling 24/7 produced solved Sudokus you could trade for heroin.

  2. Pour illustrer ce qu’est une pyramide de Ponzi, il faut regarder l’excellent The Other Guys, d’Adam McKay — qui avait déjà réalisé The Big Short et a depuis réalisé le gros hit Don’t Look Up —, et notamment son générique de fin, pendant lequel Rage Against The Machine reprend Maggie’s Farm, de Bob Dylan.