Écouter sur Spotify

Tracklist

  1. The Bug Club - My Baby Loves Rock & Roll Music
  2. Belle and Sebastian - Unnecessary Drama
  3. Leonard Cohen - Take This Waltz
  4. Sharon Van Etten - The End of the World
  5. French Cowboy & Lisa Li-Lund - End of the Story
  6. Superorganism - Everybody Wants To Be Famous
  7. Chantal Goya - Tu M’as Trop Menti
  8. Manfred Mann Chapter Three - One Way Glass
  9. Rogér Fakhr - Lady Rain
  10. Kate Bush - Running Up That Hill (A Deal With God)
  11. The Lovely Eggs - Don’t Look at Me (I Don’t Like It)
  12. Benjamin Schoos & Laetitia Sadier - Je ne vois que vous
  13. Boris Vian - Complainte Du Progrès
  14. Ben Folds - Capable Of Anything
  15. Adam Green - All Hell Breaks Loose
  16. Pi Ja Ma - Pixies, Sylphs and Fairies
  17. Ceramic Animal - Valerie
  18. Ryder the Eagle - Wounded Bird
  19. Mart Hoogkamer - Ik Ga Zwemmen

Draft

— Dirty : Cher maître, je te laisse choisir le premier morceau.
— Joe : On va partir avec The Bug Club. Ça y envoie bien dès le début : “one-two”, c’est parti !
— Belle & Sebastian pour continuer d’envoyer et retenir le passant par le colbac.
Take This Waltz (In Your Face) - Leonard se la joue street-ball. Ça calme tout le monde d’un coup !
— Sharon Van Etten. Si on était dans un James Bond, ça serait le moment où il tombe amoureux. Pour un 4ème titre, c’est bien. On est en fin d’intro. On croit que c’est cool mais le méchant se dresse dans l’ombre. Et c’est une valse. 1, 2, 3, 1, 2, 3, etc.
— Tant qu’à être à la fin d’un truc, autant être à la fin de l’histoire. French Cowboy ! On aurait dû mettre REM et les Ramones aussi, mince !
— Faut partir sur autre chose : Superorganism pour un bout d’électro.
— Yé Yé Yé Yé Yé ! Chantal Goya wants to be famous ! Je suis vraiment déçu que la sélection francophone se soit faite sans Jean Yanne.
— Si t’avais pas choisi Ik Ga Zwemmen, on l’aurait peut-être eu.
— Ça va être de ma faute maintenant ⁈ Ecoute, j’ai tout le lobby de la pop flamande qui me menace, j’ai rien pu faire.
— Un peu d’épique. One Way Glass. Il me semble avoir vu un film ou une série avec ce titre récemment. C’est ça qui te l’a fait mettre dans ta playlist ?
— Absolument pas… C’est Spotify qui me l’a proposé un lundi matin.
— Je relance la machine avec un titre un peu plus épuré. Lady Rain.
— Da Bomb. Kate Bush. La fille de George. Qui a inspiré Alain Resnais à écrire Pas sur la Bush.
— Ça fuse ! Tu m’en bushes un coin !
— Pour le prochain morceau, il faudra un rince-Bush.
— Je t’envoie des oeufs… mais mignons… lovely !
— Avec un autre morceau d’elle on aurait pu faire du Bush à Bush.
— Vivement la collaboration MillePIED BenjaMIN - BUSH Kate
— Une collaboration trop disparate. Ça puerait de la bush.
— Ça me fait penser à Chanson dégueulasse de Renaud tiens… Bravo, t’as gagné !
— Je ne vois que vous.
— Merci, mais tourne la tête ! Tu verras une tourniquette, un évier en fer, un frigidaire, etc.
— On relance d’un tu galopes.
— De DEUX tu galopes !
— Pi Ja Ma. Parce que c’est bientôt l’heure d’aller se coucher.
— Allez, j’appelle Valoche !
— L’oiseau blessé. Et je te laisse mettre la cerise sur la compile.
— Puis on va nager ! C’est le diable de tasmanie en flamand… à ne pas confondre avec le dernier titre de Camille.