Les 5 étoiles

Phil Spector - Presents the Philles Album Collection

7 CD pour synthétiser une large partie de la carrière du producteur génial : Crystals, Ronettes, Bob B. Soxx and the Blue Jeans sont au programme. Du grand art : Another Country - Another World, Be My Baby et leurs petites soeurs sont de la partie. Seul le dernier CD, signé The Phil Spector Wall Of Sound Orchestra, un rien jazzy, peut faire bailler. Le reste est de la balle.

The Beach Boys - The Smile Sessions

Mettons de côté l’édition 5-CD, complètement inaudible et réservée aux fans hardcores du groupe pour se concentrer sur l’édition 2-CD. Même en 2011, on continue de tourner autour de cet album mythique qui aurait dû voir le jour en 1967 (après par exemple, la version réenregistrée par Brian Wilson en 2004) sans y toucher vraiment. Il ne fait pas de doute que le concentré de plaisir que des titres aussi exceptionnels que Heroes and Villains ou Good Vibrations auraient dû nous donner se dilue le long des 2 CD. Aussi, si les Smile Sessions restent bonnes, la frustration de ne pas avoir accès à ce qu’aurait donné la version finale prédomine. J’imagine quelque chose comme un disque entre 36 et 40 minutes (la durée de Pet Sounds et Sergent Pepper’s, les 2 repères de Smile).

Real Estate - Days

Une identité certaine (le groupe adore la reverb). De très bons titres. Allez-y. Ma préférée est Younger than Yesterday. Vous pouvez écouter It’s Real ici.

British Sea Power - Valhalla Dancehall

Les chouchous de Joe Gantdelaine régalent. Seul reproche à faire au groupe : un certain manque d’identité qui font penser que certains titres sont des imitations (Thin Black Sail pourrait être une parodie des Arctic Monkeys). Living Is So Easy est recommandée.

Les 4 étoiles

A Classic Education - Hey There Stranger

Un EP plein de charme, mi pop immédiate façon Spinto Band (What My Life Could Have Been), mi pop-orfèvre à la Guillemots (Toi).

Bert Jansch - Bert Jansch

Bert Jansch est mort en octobre et c’est l’occasion de découvrir son oeuvre. C’est moche mais c’est comme ça. Si Pentangle est complètement indigeste, le premier album de Bert est carrément cool : de la guitare en picking et une voix, point barre. La légende dit même qu’il a été enregistré dans une cuisine. La classe. L’album a sûrement influencé Nick Drake et Jimmy Page. Y’a pire. Needle Of Death (Do You Hear Me Now : apparemment le nommage sur Spotify est un peu bugué, au temps pour moi) est ma préférée.

Maison Neuve - Joan

Un groupe français qui fait du rock cool, voilà quelque chose qu’on ne rencontre pas tous les jours. Voix d’influence Phoenixienne, des compos en anglais et des compos en français nettement plus awkward : Under Skies of Fire est à écouter en priorité.

The King Khan Experience - Scion A/V Presents The King Khan Experience

King Khan est un personnage à découvrir. De la soul officiellement allemande, ça ne se voit pas tous les jours. Du très bon (Bob Log Stomp), du médiocre (Come Levitate With Me), un disque inégal, mais à télécharger librement, sympa.

Les 3 étoiles

Stephan Malkmus & The Jicks - Mirror Traffic

Du solide, sans être exceptionnel de la part du leader de Pavement. Senator est marrante. Tigers est cool aussi.

PJ Harvey - Let England Shake

Un disque nettement plus ambitieux que les précédents pour PJ. Le disque est parti pour truster les meilleures places des tops de fin d’année un peu partout.

Foster The People - Torches

Pumped Up Kids est un tube incontournable et donne une popularité méritée au groupe. Attention cependant au syndromes MGMT et White Town : ne pas devenir trop bizarre ou se faire tuer par un trop gros tube.

Loney Dear - Hall Music

Le suédois offre un album assez ambitieux alternant vraies réussites (My Heart, Calm Down) et chansons plus anecdotiques (la 2nde partie de l’album est de ce tonneau). Il faut sûrement voir en What I Have Become ? un hommage à Supertramp, ce qui est cool et ringard à la fois. J’aime bien.

Les 2 étoiles

Herman Düne - Strange Moosic

Loin d’être le meilleur de la fratrie. Mais pas déplaisant : The Rock, Lay Your Head On My Chest, Tell Me Something I Don’t Know sont de bonne facture.

Yann Tiersen - Skyline

Successeur de Dust Lane, dont on peut penser qu’il est composé de ses chutes, Yann Tiersen n’atteint pas ici les sommets de son prédécesseur. Trop peu organique, trop monocorde, la machine tourne moins rond. Et la pochette est moche.

James Vincent McMorrow - Early in the morning

Dans la veine songwriter, sonne comme le meilleur de Bon Iver dans les meilleurs moments. Sonne comme le pire Charlie Winston dans les plus mauvais. This Old Dark Machine est incontestablement le tube du disque mais sans doute pas le meilleur morceau.

Wonderflu - Lota Schwager

J’avais entendu beaucoup de choses en bien sur les Parisiens de Wonderflu ici et . Je m’y suis enfin penché et ai été légèrement déçu. Déjà, le cover art est très moche (police rouge sur fond bleu ? merde les gars, vous êtes pas sérieux !). Du classique un peu trop classique. Pas de quoi les condamner complètement non plus, juste le syndrome Les Visiteurs du truc que quand vous l’écoutez après tout le monde, vous ne voyez pas pourquoi les gens en font tout un foin. J’aime bien Your Draw, c’est mon petit côté Ringo Starr.

Les 1 étoile

Lisa Miller - Within Myself

Un disque de 1967 par une fille de 11 ans. Pas déplaisant mais des tremolo façon rossignolets de la chanson et une des pires reprises des Beatles de l’histoire (Fool On The Hill) dont les percus feraient rougir d’envie Jean-Pierre Caca.

Justice - Audio, Video, Disco

Justice, a priori, c’est pas mon genre. Mais le 1er album, il y a 4 ans, m’avait séduit par quelques titres, D.A.N.C.E. était un tube incontournable (comme avant lui le remix de We Are Your Friend), Stress avait quelque chose. Peu de morceaux de ce niveau dans cet opus.

Goodbye Ivan - Intervals

Recommandé par Bon Pour les Oreilles, l’album reste trop atmosphérique pour qu’on s’y plonge.

Minus The Bear - Omni

Juste un peu nul. Ça ressemble à ce que Kaiser Chiefs pourrait faire de pire. Ce groupe est un faux-ami : il a "Bear" dans son nom mais n’est pas vraiment cool pour autant. Minus est plus pertinent.

La synthèse

Réalisée avec Sortmash.

  • Phil Spector

    Presents the Philles Album Collection

  • The Beach Boys

    Smile

  • Real Estate

    Days

  • British Sea Power

    Valhalla Dancehall

  • A Classic Education

    Hey There Stranger

  • Bert Jansch

    Bert Jansch

  • Maison Neuve

    Joan

  • The King Khan Experience

    Scion A/V Presents...

  • Stephen Malkmus & The Jicks

    Mirror Trafic

  • PJ Harvey

    Let England Shake

  • Foster The People

    Torches

  • Loney Dear

    Hall Music

  • Herman Düne

    Strange Moosic

  • Yann Tiersen

    Skyline

  • James Vincent McMorrow

    Early In The Morning

  • Wonderflu

    Lota Schwager

  • Lisa Miller

    Within Myself

  • Justice

    Audio, Video, Disco

  • Goodbye Ivan

    Intervals

  • Minus The Bear

    Omni