En effet, que dire de plus sur les Who après cette vidéo :

Alors certes, il y a toujours des fines bouches qui auraient aimé qu’on rappelle les débuts mods du groupe (Les gamins de ma génération sont ok, ce genre), le virage hard rock/opera rock (Tommy, c’est le roi du baby, tout ça), qu’on se gausse sur les tenues de scène ridicules entre salopette de garagiste et vestes à franges que même Johnny refusait de porter.

On aurait pu parler de l’alcoolisme de Keith (pas le pirate, l’autre), de baignoires remplies de baked beans, du gros tarin de Pete, épiloguer sur The-Who-Live-at-Leeds-meilleur-album-live-de-l’histoire mais enfin, avouons-le, Noisette et Rififi, c’est pas mal aussi !

Alors ok, quand même, un reproche : si The Who, plutôt que le festival de Wight n’avait pas snobé la Bretagne, ça aurait été encore plus drôle ! "The Who at Houat", ça c’est de l’humour !!!