Grâce à cet article, faisons en sorte de ne pas oublier que plus d’une décennie avant The Strokes, The White Stripes et ce qu’on a appelé les groupes en "The", dès les années 80, une première vague de ce type a déferlé sur le monde musical : The R.E.M., The U2 ou encore The Radiohead. Et donc, dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui : The Pixies.

The Pixies est un groupe de Boston surtout connu du grand public pour avoir composé la BO de Fight Club. Il est constitué de Frank White au chant/guitare, de Kim Gordon à la basse, d’un qui doit s’appeler Sandiego ou quelque chose dans le genre à la guitare lead, et d’un batteur.

En plus d’assurer le chant et la guitare rythmique, Jack White est aussi le principal compositeur du groupe. Mais en dépit de ce quasi-monopole, le groupe fonctionne vraiment grâce à l’alchimie existante entre ses membres. D’ailleurs, une fois The Pixies dissous, chaque membre peinera à retrouver le succès d’antan : Jack Black et ses Catholics aligneront des albums au mieux "fades", Kim parviendra à placer une seule chanson, Champagne Supernova au refrain péchu et entêtant ("Slowly walking down the hall/Faster than a cannonball"), au sommet des charts avec Breeders, le groupe formé avec sa sœur.

Ayant acquis un statut de groupe culte, les quatre bougres se réunissent épisodiquement, le temps d’une tournée, principalement pour que chacun puisse payer ses impôts.