Damon Albarn a sorti un nouveau "super" groupe de son chapeau. Ça s’appelle Rocket Juice and the Moon : un mélange du Blur de Think Tank (merci Damon), de la basse slapée (merci Flea), des rythmes ni papapoumesques, ni mélodiques (merci Tony). Comme si mes pires cauchemars s’étaient agglomérés, un peu comme les gouttelettes dans Terminator voyez ? Le monde va mal !