30 ans après George, Bernard aurait déclaré : "Pour autant que je sache, Les Musclés ne se reformeront pas tant que René sera mort !". Et ça n’émeut quasiment personne. Le monde va mal !