Mogwai, c’est l’histoire d’écossais mignons comme des peluches, mais qui peuvent devenir d’affreux monstres si on ne respecte pas certaines règles :

- Il ne faut pas leur faire boire de l’eau, sinon, ils se mettent en rogne et foutent les amplis à 11 pour faire saigner les tympans de leurs fans ! Du coup, c’est bière et alcools forts à tous les étages !

- Il ne faut pas les exposer à des sources de lumières trop intenses, sans quoi ils rangent leur matos et se cassent de scène, sans un "thank you !", sans un "goodnight !". Passage à la caisse et basta ! Donc, attention à les programmer plutôt en fin de journée dans les festivals !

- Et surtout, surtout, il ne faut pas leur donner à manger après minuit ! Dans le cas contraire, ils se métamorphosent en horrible groupe de yoddle tyrolien. (On soulignera ici le paradoxe de cette règle : "après minuit" ? Les membres du groupe n’ont-ils mangé qu’une fois dans leur vie ? A quelle heure peuvent-ils remanger sinon ?)

Bref, aussi longtemps que vous respecterez ces trois principes, vous conserverez un groupe de post-rock très attachant qui vous apprendra même à jouer son plus grand succès au clavier !