Lors d’un post précédent (Méfiez-vous des Ringo), je faisais allusion à la déception qu’avait occasionnée la 1ère écoute des Dirty Pretty Things, le nouveau groupe de Carl Barat, l’ex accolyte de Pete Doherty au sein des Libertines. Et bien, après les avoir vus au Trabendo, je me dois de faire machine arrière, ce groupe est bon, sur scène en tout cas, et je suis impatient de pouvoir écouter leur premier album qui ne devrait pas tarder à sortir pour voir si l’essai studio est confirmé.

En outre, pour ceux qui ne l’ont pas fait depuis longtemps, réécoutez le premier album des Libertines, ce disque est vraiment complètement ouf...

Something ain’t quite right
You got the devil on your side,
standing to your right come on