La suite de Dead Rooster, c’est par ici