Hier, pendant le Grand Journal, on a pu entendre Angelina Jolie dire dans la langue de Shakespeare : "Je ne connais pas Johnny Hallyday". Comment peut-on laisser des hommes et des femmes vivre sans connaître l’idole ? Le monde va mal !