Roddick a éliminé Santoro de l’US Open et l’Equipe écrit : "Enfin, Fabrice Santoro a été complètement dominé par Andy Roddick dans un match comptant pour le premier tour. Etrillé en trois manches (6-2, 6-2, 6- 2), le Français n’a pu que regarder passer les missiles tout au long de la partie."

A croire que ni les journalistes, ni les collègues plus jeunes n’épargnent les légendes du tennis. Le monde va mal !